2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 19:23

Retour sur la journée sanitaire du GDSA

 

28 février à 9h00 à la maison de l'environnement au château de Restinclières à Prades-le-Lez

Ils se sont levés tôt pour venir. Le rendez-vous était pris en début de matinée dans les locaux du GDSA au château de Restinclières

Dans la salle, se sont près de 40 personnes qui se sont présentées pour participer à ce moment d'échange.

Cette journée s'est articulée en deux étapes :

  • La matinée avec un atelier sur la détermination des lignées et races d’abeilles avec le système APICLASS.

  • L'après-midi avec une conférence-débat sur les traitements phytosanitaires et les abeilles.

La matinée

Après une introduction sur les facteurs d'influence des races et sous-races d 'abeilles, Jean Luc a décrit les principes utilisés par le système Apiclass pour déterminer, à l'aide de méthodes morphologiques, les races d'abeilles les plus probables.

 

introduction introduction introduction
Introduction de la matinée et du systéme Apiclass par Jean Luc.

Puis le temps des travaux pratiques est arrivé.

Cela commence par un atelier découpage. En effet, sur la base des échantillons d'abeilles ramenés par les participants, des ailes d' ouvrières sont prélevées. Ces ailes sont ensuite positionnées sur des lamelles de verres.

introduction introduction introduction
L'atelier découpage animé avec doigté par Jean-Pierre

Puis sur le 2eme atelier, les ailes sont scannées et les fichiers d'images sont enregistrés.

introduction introduction introduction
La partie scan des ailes animée avec précision par Marcel

Sur le 3eme atelier, le système apiclass est utilisé. Les fichiers images sont analysés. L’opérateur, sur chaque image d'aile, positionne trois points repères, puis transfert le fichier dans le logiciel ApiClass. Les ailes sont caractérisées par 19 points-repères(points blancs sur la figure ci-dessous) correspondant aux intersections des principales nervures des ailes antérieures. La comparaison de l'image de l'aile scannée avec une base de référence permet de faire ressortir une identification statistique de l'origine de l'abeille.

 

introduction introduction introduction
La manipulation du logiciel apiclass a été montré par les animateurs. Puis les participants l'ont utilisé eux-même avec autonomie.Exemple de résultat

Cette matinée d'animation pédagogique a nécessité une forte organisation logistique. Il y avait à disposition, deux PC avec des scanners, puis deux autres PC connectés à internet pour l’accès au logiciel Apiclass. Un travail significatif a été nécessaire pour préparer l'activité. On peut remercier les bénévoles du GDSA pour cette matinée pédagogique très réussite. Cela a été le résultat d'une préparation très professionnelle.

Pour compléter voici quelques vidéos de la matinée :

  • Vidéo de la préparation des ailes:[lien]
  • Vidéo de l'atelier Apiclass: [lien]

 

L'aprés-midi

L’après-midi a été l'occasion d'une conférence-débat autours des traitements en agriculture et de leur influence sur la santé des abeilles.

Une première présentation de Jacques Rouzet sur l'évolution de l'usage des pesticides en agriculture. Cette intervention a évoqué l'historique de l'utilisation des pesticides, les adaptations de la réglementation, et les niveaux de concentration des principales familles de molécules. De même, une carte géographique permet de localiser les zones d'utilisation de ses produits. Cette présentation très intéressante est clairement exposée et surtout très compréhensible par le grand public.

Une deuxième intervention de la part de Marc Edouard Colin a abordé la problématique bien ciblée de la dispersion des pesticides. Il semblerait que les insecticides utilisés sur une parcelle ne restent pas sur cette parcelle. Cela doit être une tendance au nomadisme. Apparemment, il y aurait une migration des molécules. Le cycle de cette pollution suivrait de façon « naturel » le cycle de l'eau et des vents.Autre information, seulement 0,3% des pesticides atteignent les organismes cibles. Que deviennent les 99,7 autres % ?

La dernière intervention a été le témoignage de Bernard Fraisse Apiculteur professionnel et Viticulteur. Bernard a évoqué ses pratiques pour faire cohabiter une agriculture raisonnée et l'activité d'apiculture. Il a insisté sur la nécessite du dialogue entre agriculteur et apiculteur pour une compréhension réciproque des pratiques des uns et des autres.

introduction introduction introduction
La Lancement de la conférence débat. Autours de la table, Bernard Fraisse, Marc-Edouard Colin, l'animateur Jean-Luc Delon et Jacques Rouzet. Présentation des zones protégées en région LR

L'ensemble du débat a été animé avec habilité par Jean-Luc Delon.

Pour compléter voici le support de la présentation de Jacques Rouzet [lien]

 

Cette journée, qui s'est passée dans une ambiance conviviale, a permit d’approfondir certains aspects des problématiques de l' écosystème qui tourne autours de l'abeille et de l'apiculture.

Nous remercions les participants à la conférence débat pour leur participation et leur témoignage sincère et passionné.

Encore de grands remerciements à l'ensemble des bénévoles du GDSA pour l'organisation de cette journée.

GDSA 2015

Partager cet article

Repost 0
Publié par Abeille34 - dans GDSA infos
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Abeille34-GDSA34 - les Apiculteurs de l'Hérault
  • Abeille34-GDSA34   -  les Apiculteurs de l'Hérault
  • : Blog pour les apiculteurs du département de l'Hérault destiné à faire circuler les informations syndicales et sanitaires concernant les abeilles.
  • Contact

Contactez nous

Vous pouvez laisser vos commentaires en fin d'article ou nous contacter directement à l'adresse abeille34@gmail.com

Recherche Dans Le Blog