9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 10:32

Voici le courrier de Frédéric Chasson président du Syndicat Apicole Dauphinois:


Bonjour,

Mais enfin, je rêve ! A nous de nous battre pour ne pas être « parqués dans les réserves » !!! 80% des français sont contre les OGM mais seulement 47000 signatures sur la pétition ogm-abeilles. On devrait être à 10 000 000 rien que pour la France !... A nous de faire plus de barouffe et de nous bouger les fesses pour nous défendre. C’est sûr, si on reste chacun de notre côté en se disant « c’est pas mon problème », « je m’en fous » , «  les autres n’ont qu’à se bouger » ou « mon syndicat ne fait rien, alors je ne faits rien » ; c’est bon, pliez vos ruches, les labos ont gagné et allons faire du tricot en laine OGM…

 Désolé d’être une nouvelle fois border-line dans mes écrits, mais on ne peut pas se contenter à couiner derrière nos claviers en discutant entre « bons gentilhommes »… On a tous des députés, des sénateurs, des élections… A nous de les contacter, de leur écrire en leur demandant qu’elle est leur solution contre le marasme économique qui va nous tomber sur le coin de la figuer cette année. Personne n’a d’enfants ou de petits-enfants pour se battre et combattre pour eux ? Vous leur direz quoi quand ils ne pourront plus manger de fruits/légumes parce qu’il n’y aura plus d’abeilles ? J’ai eu une panne d’électricité car il faisait trop froid dehors ?... ça me renverse ce silence assourdissant sur ce sujet en ce moment dans notre propre milieu apicole !

 J’ai comme la nette impression que beaucoup d’apiculteurs n’ont pas encore percuté et imprimé qu’avec l’arrêté de la CEJ de novembre, on ne pourra plus vendre notre miel en 2012 !... Vu le silence sur ce sujet, je crainds le pire… Est-ce réellement qu’une impression ou bien suis-je complètement à côté de la plaque ?

 Cordialement,

 Signez la pétition http://www.ogm-abeille.org/

 Frédéric Chasson

Partager cet article

Repost 0

commentaires

canovas bernard 30/06/2012 17:13

Le gouvernement interdit définitivement le Cruiser OSR pour protéger les abeilles

29 juin 2012 à 18:28


Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll (d), et Cécile Duflot le 25 juin 2012 à Matignon, à Paris (AFP)
-
A
+
Tweeter
Envoyer
Abonnez-vous
à partir de 1€
Le gouvernement a annoncé vendredi l'interdiction définitive du Cruiser OSR, un pesticide utilisé pour le colza, dont plusieurs études ont confirmé les effets néfastes sur les abeilles.

Début juin, le ministère avait indiqué qu'il était favorable à cette interdiction à la suite d'un avis de l'Agence sanitaire pour l'alimentation et l'environnement (Anses), qui dénonçait l'impact
néfaste sur les abeilles d'une des molécules actives du Cruiser, le thiaméthoxam.

Les arguments avancés par le groupe suisse Syngenta, fabricant du pesticide, lors d'une procédure contradictoire, n'ont pas été de nature à remettre en cause l'avis de l'Anses, aussi le
gouvernement a décidé de confirmer sa décision d'interdire le Cruiser OSR, a expliqué le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll.

Cette interdiction qui "prend effet immédiatement", a précisé le ministre, concerne exclusivement le Cruiser OSR qui est utilisé pour le colza en enrobage de la semence.

La décision était très attendue car les semis sont réalisés vers la fin août et les agriculteurs passent leurs commandes avant.

Le produit est utilisé en France sur 650.000 hectares, soit la moitié des surfaces plantées en colza. En Europe, il atteint près de 3 millions d'hectares.

La décision de retirer l'autorisation de marché "a été prise au vu de résultats scientifiques selon lesquels la molécule présente dans le Cruiser OSR a un impact sur le comportement des abeilles,
en particulier sur leur capacité à retourner à la ruche", a expliqué le ministre.

M. Le Foll a confirmé son souhait de porter la discussion à Bruxelles afin d'interdire ce type de molécule à l'échelle européenne. Il souhaite aussi un débat plus large sur la famille des
néonicotinoïdes, molécules présentes dans les insecticides.

"Pas d'alternative au Cruiser OSR"

Interrogé sur l'éventualité pour la France de voir sa décision retoquée par Bruxelles, le ministère a indiqué ne pas craindre un tel veto puisque, a-t-il indiqué, sa décision est du ressort
national.

Le groupe Syngenta, qui va attaquer cette interdiction en référé suspension devant le tribunal administratif, "dénonce avec la plus grande fermeté une décision pénalisante pour l'agriculture
française, qui utilise comme argument une seule expérience non validée et très éloignée de la pratique agricole".

"Il n'y a pas d'alternative au Cruiser OSR", a ajouté un porte-parole du numéro un mondial de l'agrochimie qui a mis en garde contre "un développement des pulvérisations (...) moins efficaces" dans
les champs.

L'abandon du Cruiser OSR handicapera la compétitivité de l'agriculture française, toujours selon Syngenta qui affirme qu'il représentera également un manque à gagner pour les semenciers français de
72 millions d'euros.

Les apiculteurs se sont réjouis de l'interdiction du pesticide et espèrent qu'elle entraînera celle du Cruiser 350 servant pour le maïs.

"On boit du petit lait avec cette décision, c'est une très bonne nouvelle que l'on attendait avec impatience", a indiqué à l'AFP Olivier Belval, président de l'Union nationale de l'apiculture
française.

"Cette bonne décision en appelle une autre, l'interdiction du Cruiser 350, utilisé pour le maïs, et que l'on attend depuis 2008", a dit encore M. Belval.

Le député socialiste Gérard Bapt, président du groupe environnement-santé à l'Assemblée nationale, a, lui aussi, exprimé sa "satisfaction", estimant que c'est "toute la famille des néonicotinoïdes
qu'il faudrait considérer", et non le seul Cruiser OSR.

A France Nature environnement, Claudine Joly a parlé de "première victoire", qui "marque un tournant dans la lutte contre les fléaux menaçant les pollinisateurs".

Tweeter
Envoyer
Abonnez-vous
à partir de 1€

canovas bernard 30/06/2012 17:10

Et une victoire : VENDREDI 29 JUIN 2012 - Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a retiré l’autorisation du Cruiser OSR.

Présentation

  • : Abeille34-GDSA34 - les Apiculteurs de l'Hérault
  • Abeille34-GDSA34   -  les Apiculteurs de l'Hérault
  • : Blog pour les apiculteurs du département de l'Hérault destiné à faire circuler les informations syndicales et sanitaires concernant les abeilles.
  • Contact

Contactez nous

Vous pouvez laisser vos commentaires en fin d'article ou nous contacter directement à l'adresse abeille34@gmail.com

Recherche Dans Le Blog